Les aides de l’Agence nationale de l’habitat  ont été récemment renommées afin d’être plus claires pour le public. Dans la continuité des subventions « Habiter Mieux » dédiées à la rénovation énergétique, les autres programmes ont été baptisés « Habiter sain », « Habiter serein », « Habiter facile » et « Louer mieux ».  

L’objectif est d’améliorer la visibilité des aides qui existent et de simplifier les démarches afin que tous ceux qui y ont droit puissent en bénéficier. À savoir que le processus ne change pas, il s’agit d’aides prenant  en charge un pourcentage du financement de la réforme d’un logement pour les propriétaires occupants et les propriétaires bailleurs. Plus de détails.

Il est de plus possible de cumuler cette aide au Crédit d’Impôt Transition Énergétique 2019 (CITE), mais également avec un prêt d’Action Logement, pour votre future rénovation.
Cet article reprend en détails les plafonds 2019.


Le contexte de la Vallée de Chamonix
:
Plan climat énergie territorial (PCET)
Plan de protection de l’atmosphère (PPA) de la vallée de l’Arve (FONDS AIR BOIS)
Adoption du PLH
Plan pour la Qualité de l’air (PQA)
FONDS ENERGIE HABITAT
Lauréat TEPOS/TEPCV
Opérationnel début 2016 : plateforme locale rénovation énergétique

Les enjeux en Vallée de Chamonix :
Secteur résidentiel responsable du tiers des émissions de GES, dont 91% dus au chauffage
1 254 ménages propriétaires occupants éligibles aux aides de l’Anah
582 ménages habitant un logement construit avant 1975
Part des ménages très modestes supérieure à celle du département
756 locataires du parc privé de plus de 15 ans éligibles au conventionnement Anah, dont 563 au conventionnement social

Plus d’informations : ICI