C’est désormais officiel, la vallée de Chamonix Mont-Blanc est au programme des Coupes du Monde de ski Alpin 2021 avec deux slaloms les 30 et 31 janvier.
Face aux remaniements du calendrier en raison de la Covid, un programme entièrement repensé par la Fédération Internationale de Ski a été présenté au Congrès de la FIS aux stations hôtes qui étaient dans l’attente de la confirmation de leurs épreuves pour cette saison.
Le comité d’organisation accueille cette nouvelle avec enthousiasme, le slalom ayant rencontré un succès majeur en 2020 !

Réactions

Frédéric Comte, directeur du Club des Sports de Chamonix

« Cette annonce est une excellente nouvelle au regard du succès rencontré par l’épreuve de slalom ici même en 2020. La ferveur du public venu en très grand nombre (capacité maximale atteinte : 35 000  personnes sur le week-end en 2020), les chiffres médiatiques avec notamment la plus grosse audience de l’hiver pour Eurosport, le spectacle avec une sublime victoire de Clément Noël, une piste magnifique malgré les conditions préalables, nous laissent à penser que ces deux épreuves seront parmi les plus attendues du calendrier alpin de la saison.
Ajoutons à cela que ce seront les derniers slaloms avant les championnats du monde !
Bien entendu, nous rêvions de revoir une descente sur la Verte mais ce n’est que partie remise. L’incertitude due à la Covid et les annulations du calendrier nous permettent d’affirmer que nous sommes plutôt chanceux. Nos efforts de transformation de la piste ont plu à la FIS qui nous fait à nouveau confiance cette année. Nos équipes sont rodées et mettront tout en œuvre pour que le Kandahar 2021 soit une réussite avec une Equipe de France au top niveau de la discipline ! »

Eric Fournier, Président de la Communauté de Commune  de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc

« Nous sommes très heureux de la confiance renouvelée par la FIS et la FFS !  L’ensemble du comité d’organisation aura à cœur de l’honorer malgré les contraintes actuelles. Le succès populaire et médiatique de l’édition 2020 a prouvé le bien-fondé des travaux entrepris sur le Schuss Battendier et dans la remise aux normes internationales de la raquette d’arrivée. A l’aube du centenaire de la première olympiade d’hiver à Chamonix Mont-Blanc, notre vallée montre son attachement à la culture des grands évènements sportifs internationaux qui ont porté notre image bien au-delà des frontières depuis un siècle. Faire partie du cercle très fermé des organisateurs d’épreuves du Grand Cirque Blanc est une grande fierté car cela offre un rayonnement et un positionnement extrêmement fort à l’international. »

Ghislaine Bossonney, Maire des Houches

« L’ensemble de mon équipe est ravi de cette nouvelle, c’est une compétition historique, chère à notre village, qui se déroule  sur la « Verte des Houches ». Nous avons un nouveau défi cette année avec la crise sanitaire et une jauge annoncée par la préfecture de 5000 personnes. Ce sera délicat en termes d’organisation mais la période est complexe et incertaine pour tout ! Nous mettrons tout en œuvre avec l’ensemble de la population et des partenaires pour la réussite de ces deux slaloms. »

Clément Noël, vainqueur du Slalom Kandahar 2020

« L’annonce d’avoir deux slaloms à Chamonix est une superbe nouvelle ! On est tous très content de courir en France. Comme nous n’aurons pas Val d’Isère en Slalom ce sera LA grande étape. Pour moi, encore plus que pour les autres, car j’ai un super souvenir avec ma victoire l’an dernier sur cette piste et la ferveur du public. Évidemment, cette année on ne sait pas s’il y aura la même ambiance mais il y aura la piste, et le cœur, et on donnera tout pour bien faire ! En plus, c’est important  de se mettre en confiance et de bien terminer ce mois de janvier avant les championnats du monde. On sait aussi que Chamonix est une piste qui convient bien aux Français, alors même s’il y a beaucoup d’incertitudes pour cette saison, j’espère que ce seront des superbes courses. »