Par arrêté n°20-066, le Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes a inscrit au titre des monuments historiques le Christ-Roi, le carillon avec son bâtiment, ainsi que les parcelles A 71 et A 72 sur lesquelles ils se situent, et la parcelle A 73.

Pour télécharger l’arrêté et l’extrait cartographique : cliquez ICI

Cette protection constitue une servitude d’utilité publique fondée sur l’intérêt historique, artistique et technique du monument, et évaluée en raison de la monumentalité de la statue, de ses qualités constructives dans un environnement hostile et de sa représentativité dans le mouvement de renouvellement de l’art sacré.

Conséquences en termes d’instruction des demandes urbanisme :

Les monuments étant indissociables de l’espace qui les entoure, toute modification sur celui-ci a des conséquences sur la perception et donc la conservation des monuments.A ce titre une consultation de l’Architecte des Bâtiments de France (ABF) est obligatoire pour toute demande d’urbanisme située à l’intérieur d’un périmètre de protection de 500 m de rayon.

Pour visualiser ce périmètre : http://atlas.patrimoines.culture.fr/atlas/trunk/
(Dans « sélectionner une commune », noter LES HOUCHES en majuscules)

Le délai d’instruction des demandes d’urbanisme est majoré pour permettre à l’ABF de donner un avis :
 – Pour les PC : + 2 mois
– Pour les DP : + 1 mois
Cet avis sera basé sur la qualité des interventions sur le bâti (façades, toitures, matériaux) et tiendra compte de la co-visibilité terrain d’assiette du projet / monument.

Dans la plupart des cas, l’avis de l’ABF s’imposera à l’autorité compétente : le Maire a « compétence liée » avec cet avis (avis conforme).

Cela signifie que :
– si celui-ci est défavorable, le Maire devra refuser le permis,
– s’il contient des prescriptions, le Maire pourra délivrer le permis sous réserve du respect de ces prescriptions.