La Co-récréation

Atelier fresque réalisé avec les enfants pendant les NAP durant le 1er trimestre. Voir la vidéo

 


ETE 2016 –  A LA DECOUVERTE DES METIERS DE LA VALLEE …

Au programme :

Tout l’été, pour se rapprocher des habitants de la vallée de Chamonix, pour aider les jeunes enfants à choisir un projet professionnel par la suite et pour leur montrer que d’autres métiers existent dans l’enceinte de notre village, le centre de loisirs des Houches propose à tous les Farfadets (6 – 7 ans)  de partir à la rencontre de particuliers travaillant dans la vallée, avec des métiers plus ou moins connus de tous.

Il y aura une visite à la boulangerie, avec un(e) coach sportif, un musicien, un très grand artiste-peintre, un coiffeur, un esthéticien, un agriculteur, les pompiers…

WP_20160713_15_59_31_Rich

13 juillet 2016 : le boulanger.

  • Comment devient-on boulanger ?

On peut apprendre tout seul comme Mr Chibon mais on peut aussi apprendre à l’école ou directement chez un boulanger.

  • Comment fait-on du pain ?

Mr Chibon fait pousser son propre blé non traité. Il le récolte, le fait sécher et il fait passer les grains par le sillon (jusqu’à 20 tonnes) puis il le moud dans le moulin à pierre.

La farine brute est alors tamisée car il reste quelques morceaux de blé.

Il faut mélanger cette farine à de l’eau, du sel et de la levure.

Il le fait cuire dans un four à pain. D’après Cécile du musée montagnard des Houches il existerait environ une soixantaine de fours à pain dans notre vallée.

Jadis, nos ancêtres ainsi que tout le village faisaient cuire son pain en même temps dans un grand four commun, pour reconnaître son pain chaque famille fabriquait une « marque » en bois pour le tamponner.

  • A quelle heure tu te réveilles ?

Tout dépend des marchés, à 7h du matin pour celui des Houches le mercredi « le Marché paysan » car il commence à 15h route du pont.

Pour les autres marchés à minuit, je dors ensuite 3 fois 15min car il faut moudre le grain et fabriquer le pain pour être de bonne heure au marché.

merci à la boulangerie Chibon pour sa participation.


agnesbalmat

21 juillet 2016 : Capitaine de l’équipe de Hockey 

 

  • Comment devient-on capitaine de l’équipe de Hockey Féminine de Chamonix ?

Avec une belle idée, beaucoup de motivation et d’initiatives

  • Est-ce que le hockey est votre passion ?

Oui c’est une passion car quand j’avais 16ans j’ai vu un match de Hockey pour la première fois, ça m’a beaucoup plu, j’ai donc eu envie de créer notre propre groupe féminin de Hockey.

  • Depuis combien de temps êtes-vous capitaine ?

Depuis la création de l’équipe féminine de Chamonix en 2003.

  • A partir de quels âges peut-on intégrer l’équipe féminine de Hockey ?

A partir de 16ans jusqu’à 50 ans et plus.

  • Quel est le nom de l’équipe de Chamonix ?

Les « Chamonix Angels »

  • Quels sont les règles du jeu ?

Il y a deux équipes, il y a deux camps à délimitations bleues.

Les deux équipes doivent marquer dans le camp inverse, il est interdit de passer la limite bleue du camp inverse sans palet.

  • Combien de personnes constituent une équipe ?

Il y a 11 joueurs par équipe mais uniquement 5 sur le terrain plus un goal.

  • Quel est l’équipement nécessaire pour le hockey ?

Dans l’ordre :

-une coquille (une pour femme et une pour homme) –     une jambière -un bas avec porte jarretelle –     un short de hockey (avec bretelles ou non) –     une paire de patins –     les épaulières ou plastron –     les coudières –     le protège cou –     le maillot de l’équipe –     le casque plus grille –     les gants –     la cross.

Ps : pour les gardiens ont le même équipement plus épais mais en plus des grandes « bottes » protectrices

  • Quand ont lieu les matchs de Hockey ?

De Septembre à Mai.

Merci à Agnès Balmat pour sa participation et son sourire 🙂


IMG_1103Jeudi 28 Juillet 2016 – Musicien

Comment t’appelles-tu ?

Camilo

D’où viens-tu ? 

Je viens d’un pays d’Amérique du Sud, la Colombie

A quel âge as-tu commencé à jouer de la musique ?

J’ai 28 ans j’ai commencé la musique à 18 ans

Combien d’instruments et lesquels tu joues ?

Je joue des percussions (tambours..), basse et guitare

Est-ce que la musique est ta passion ?

Oui c’est ma passion, à la base j’aimais écrire la plupart du temps des choses qui me sont arrivées dans ma vie, puis un jour j’ai décidé de les chanter pour les raconter aux autres.

Est-ce que tu joues tout seul ou dans un groupe ?

Les deux, tout seul et dans différents groupes.

Comment s’appelle tes groupes ?

Il y a « Charlotte and the ogg’s », “Kamilo and the funky gooovers”, & “chakam”

 Est-ce que tu es allé à la l’école de musique ?

Non je suis autodidacte, j’ai appris par mes propres moyens, seul. A force d’écouter les musiques  et de les répéter, j’ai appris à jouer de plusieurs instruments.

 Est-ce que tu as des fans ? Est-ce qu’il y a du monde à tes concerts ?

Peut-être ! Certaines personnes participent à chacun de mes concerts et me disent qu’ils apprécient beaucoup notre musique. Il y a parfois du monde comme pour le Cosmo jazz.

 Est-ce que tes fans montent sur scène après ton concert pour t’embrasser ?

(Rires) Quand je termine un concert je suis en sueur la plupart du temps, j’évite donc de prendre les gens dans mes bras.

 Quel est ton prochain concert ?

Je joue demain à Megève ! (vendredi 29)

 Est-ce que tu chantes et joues de la musique en même temps ?

Oui je chante et je joue des percussions ou de la basse en même temps

 Quelles langues parles-tu ?

Je parle Français, Anglais, Espagnol et Portugais… Je peux aussi chanter dans ces 4 langues.

MERCI CAMILO.



IMG_1191'JEUDI 4 AOÛT – ESTHÉTICIENNE

Comment tu t’appelles ?

Je m’appelle Charlotte aka « Chacha »

Comment s’appelle ton institut et depuis combien de temps il t’appartient ? 

Il s’appelle L’institut « COSMOD », ça fera deux ans qu’il m’appartient (en Novembre 2016).

Est-ce que beaucoup de personnes viennent à ton institut ?

Oui en moyenne 15 personnes par jour !

A quel âge as-tu commencé ?

J’ai commencé à 19 ans, j’en ai 29 aujourd’hui.

Comment tu as fait pour devenir esthéticienne ?

(Rire) 8 ans d’études ! J’ai déjà eu mon Bac, à la base je suis danseuse professionnelle, puis je me suis orientée vers un CAP esthétique puis un BP esthétique et enfin un BTS esthétique..!!!

Est-ce que tu travailles toute seule ?

Oui mais j’accepte de former des stagiaires, ils veulent apprendre le métier alors je les guide et leur apprends ce que je sais et ce que j’ai pu a acquérir.

Quelles activités proposes-tu dans ton salon ?

Beaucoup de choses : la pose de vernis, la pédicure, des soins du visage et du corps (massage, épilations, le « Sun institut » bronzage naturel), puis l’unique appareil LPG de la vallée qui permet de lisser la cellulite et de raffermir la peau.

Quels genres de crèmes utilises-tu pour les soins ?

Que des produits pharmaceutiques, dermatologiques, ainsi que du maquillage 100% biologique.

Combien as-tu de vernis à ongle et comment le fabrique-t-on ?

Alors vous connaissez le terme émulsion ? Le vernis est créé à partir d’une émulsion, le mélange de produits liquides, de colorants et d’anti-oxydants pour que le vernis reste toujours inchangé.

J’ai plus de 74 couleurs de vernis semi-permanents, ceux que vous pourriez mettre quand vous serez plus âgés car ils tiennent en moyenne plus de 3 semaines, puis j’ai entre 25 et 30 vernis « normaux ».

Est-ce que tu fais des concours de maquillage ? D’esthétique ?

Oui j’en ai eu fait, surtout des concours de maquillage, j’ai gagné le premier prix « maquillage de soirée ».

Est-ce que tu maquilles pour les anniversaires ?

(Rire) Si vous m’invitez au votre je peux faire des maquillages de clowns et autres avec plaisir mais ma spécialité reste quand même les maquillages de soirées, de mariage, de grandes occasions…

MERCI CHACHA


IMG_118''JEUDI 4 AOÛT – COIFFEUR

  • Comment tu t’appelles ?

Guillaume

  • Depuis combien de temps es-tu coiffeur ?

Depuis 18 ans, J’ai 34 ans

  • Comment s’appelle ton salon de coiffure et est ce qu’il t’appartient ?

Il s’appelle « Le SALON », il m’appartient ainsi qu’à mes 6 associés.

  • A partir de quel âge et comment as-tu appris à coiffer ?

J’ai fait un apprentissage à 16 ans, c’est-à-dire allé m’entraîner et travailler chez un coiffeur expérimenté. J’ai beaucoup écouté, regardé pour apprendre.

  • Quelles coiffures préfères-tu faire ?

Le chignon et autres coiffures de mariées.

  • Comment tu teins les cheveux ?

Il y a deux types de coloration, une à 99% naturelle puis l’autre à 96% naturelle pour ne pas abîmer le cheveu et ne pas utiliser des produits chimiques qui pourraient le nuire.

  • Quels accessoires utilises-tu pour coiffer ?

-le peigne -le ciseau -la brosse -sèche-cheveux – pinces -bol -pinceaux -et le balai pour nettoyer et ramasser les cheveux coupés.

       8) Est-ce que la coiffure est ta passion ?

Oui c’est ma passion mais j’en ai une autre : l’agriculture, je pense même essayer d’en vivre… un jour…

       9) Est-ce qu’il y a du monde qui vient se faire coiffer ?

Oui surtout en été et en hiver mais il y a une grande clientèle de « locaux » tout au long de l’année.

       10) Est-ce que vous faites des concours de coiffure ?

On ne fait pas de concours de coiffure professionnel avec un jury déterminé mais plutôt des concours photo qui mettent en valeur le côté esthétique que technique de nos coiffures.

       11) Est-ce que tu coiffes des stars ?

(Rire) C’est quoi une star ? Je n’ai pas la télévision ! Mais du coup peut être ça m’est arrivé, je coiffe chaque client comme des stars !

MERCI


17 AOUT 2016 – ARTISTE PEINTRE

peintreComment t’appelles-tu ?

Je m’appelle « le papa de Jade », Martial Bourlot.

Quel est ton métier ?

Je suis artiste peintre

Quel art pratiques-tu ?

Je fais de la peinture, du dessin et quelque fois de la sculpture. Beaucoup de peinture à l’huile, du surréalisme.

 

A quel âge as-tu peint ta première œuvre et depuis quel âge peint-tu ?

J’ai peint ma première œuvre en 1977, une peinture à l’huile, sinon je dessine depuis bien avant mes 6 ans.

Rire « je me peigne tous les matins depuis que j’ai les cheveux longs », je peins et dessine tous les jours depuis tout petit.

J’ai toujours eu envie de faire de la peinture, je terminais toujours mon dessin avec le travail de mathématiques.

Combien de tableaux as-tu peint ?

J’ai réalisé plus de 700 tableaux.

Est-ce que tu es allé à l’école de dessin ?

J’ai d’abord commencé par l’école « où on apprend tout » puis j’ai fait l’école des beaux-arts de Nantes, je n’y ai pas appris ce que je voulais car c’était plutôt de l’art abstrait. Je voulais apprendre comme les anciens alors j’ai quitté l’école des Beaux-arts, je suis allé à Paris au « Louvres » tout seul et j’y ai reproduis et peint de tout : des animaux, des fleurs, des paysages… Puis j’ai appris à reproduire par peinture « l’intérieur de mon cerveau »

Quels matériaux utilises-tu pour tes peintures ?

Des toiles que je tends sur des châssis, de la peinture, des pinceaux, des cadres et du plexiglas.

Quelle couleur utilises-tu le plus ?

Le vert, le bleue, le jaune et le rouge, les couleurs primaires.

De quoi t’inspires-tu ?

J’ai beaucoup voyagé, je m’inspire beaucoup de mes voyages, de beaucoup d’endroits différents. J’ai fait beaucoup de plongée, je m’inspire des fonds marins notamment d’Australie, des caraïbes, du sud-est de l’Asie et de l’Indonésie.

Quels sont tes projets futurs ?

J’ai fait des tous petits dessins hier, ça commence comme ça les tableaux. J’imagine, je reproduis une imagination débordante… Mon prochain projet sera sûrement la reproduction de « vieilles galoches » montagnardes.

MERCI MARTIAL


Mardi 9 août 2016- Pompiers de Chamonixpompier

Comment vous vous appeler ?

Je m’appelle Vincent

Comment êtes-vous devenu pompier ?

A 18 ans je suis devenu pompier volontaire et ensuite pompier civil.

Depuis combien de temps êtes-vous pompier ?

Depuis 28 ans  j’ai 46 ans.

Quand est-ce que vous avez construit la nouvelle caserne ?

Nous sommes ici depuis juin 2016, avant nous étions en face de la place du Mont-Blanc.

Vous éteignez le feu combien de fois par an ?

Environ 150 fois (petite et grande interventions confondues), ce qui représente 10% des interventions par an.

Pour quelles raisons on vous appelle le plus souvent ?

Le plus souvent c’est pour du secours à la personne, par exemple un malaise ou un blessé.

Quel équipement avez-vous besoin pour éteindre un feu ?

Nous avons besoin d’un lourd équipement :

  • Casque
  • Cagoule
  • Veste anti-feu
  • Pantalon anti-feu
  • Bottes
  • Gants

Où trouvez-vous la source d’eau pour éteindre un feu ?

Dans les nombreux poteaux d’incendies présents dans la rue.

Combien y a t-il de personnes qui travaillent à la caserne ?

Une soixantaine, mais chaque jour il y a 10 personnes présentes à la caserne.

Est-ce que vous habitez à la caserne ?

Non j’habite à Servoz, personne n’habite ici mais il y a une chambre  pour la personne qui reste de garde 24h.

Est-ce qu’il y a des femmes pompiers à la caserne de Chamonix ?

Oui, il y en a une dizaine.

Quel est Le plus gros incendie que vous ayez vécu ?

C’était en 2006, l’incendie de la rue des Moulin à Chamonix.

Combien y a-t-il de camions de pompiers dans votre caserne ?

Il y en a 18 (comme le numéro de téléphone des pompiers !)

MERCI VINCENT.