En région Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de cas de rougeole signalés annuellement augmente régulièrement depuis 2015. Cette situation témoigne d’une circulation active du virus en raison d’une couverture vaccinale insuffisante.

Depuis le début de l’année 2019, plusieurs foyers épidémiques de rougeole ont été signalés, en particulier dans les stations de ski des Trois Vallées (Val-Thorens, Les Ménuires, Courchevel).

L’augmentation rapide du nombre de cas déclarés depuis les deux dernières semaines et les mouvements de population liés aux vacances scolaires font craindre une épidémie de grande ampleur. Dans ce contexte , l’ARS Auvergne Rhône Alpes met en place une vaste de campagne d’information et d’incitation à la vaccination rougeole à destination de la population et des professionnels de santé .

Pour rappel :

– La rougeole est une maladie potentiellement grave à l’origine de formes sévères (atteintes respiratoires et neurologiques) entrainant des hospitalisations voire des décès en particulier chez le jeune enfant et l’adulte non vaccinés.

– La rougeole doit donc conduire systématiquement à l’isolement de la personne accueillie dans votre établissement (éviction) ou un arrêt de travail s’il s’agit d’un salarié pendant la période de contagiosité dès que le diagnostic est suspecté.

– En cas de sortie ou de voyage prévu, une personne déclarant une rougeole risque d’être rapatriée immédiatement et on ne peut exclure que l’ensemble du groupe le soit également si la situation le nécessite.

– La rougeole est une des maladies virales parmi les plus contagieuses. La transmission se fait par voie aérienne, le plus souvent par exposition directe avec un malade et une personne infectée. Il n’existe pas de traitement curatif de la rougeole. La vaccination est le seul moyen de se protéger en s’assurant d’avoir reçu 2 doses de vaccins conformément au calendrier vaccinal en vigueur. A défaut après une exposition au virus, la vaccination administrée dans les 72 heures suivant un contact avec un malade peut empêcher la survenue de la maladie chez une personne non vaccinée antérieurement. Elle peut être préconisée même si ce délai est dépassé.

Voir les recommandations de vaccination

Lire le courrier d’information