logo_auvergne_rhone_alpesVous trouverez ci-dessous la position d’Eric FOURNIER suite à plusieurs jours de pollution de l’air inacceptable subie par les populations de plusieurs territoires composant la région.
Communiqué de presselogo-vcmb-filaire-trans
5 décembre 2016
POLLUTION ATMOSPHERIQUE : L’ETAT DOIT PRENDRE LES MESURES QUI S’IMPOSENT
Dans un contexte anticyclonique aggravé par des températures hivernales, la région Auvergne-Rhône-Alpes est confrontée depuis une dizaine de jours à une pollution atmosphérique croissante.
Cette situation suscite la réaction suivante d’Eric FOURNIER, président de la communauté de communes de la vallée de Chamonix-Mont-Blanc, vice-président du conseil régional délégué à l’environnement et au développement durable et président d’ATMO AURA, l’agence (AASQA) spécialisée dans la surveillance de la qualité de l’air régional.
« Dans le contexte de détéroriation manifeste et inacceptable de la qualité de l’air qui touche désormais une grande partie du territoire régional, l’impératif de protection de la santé des populations exige que :
– le dispositif de gestion des épisodes de pollution, qui concerne déjà 4 départements, soit étendu à l’ensemble du périmètre régional.
– les élus soient mieux associés à la gestion des épisodes de pollution
– des mesures concrètes et d’application immédiate soient prises par l’autorité administrative en envisageant notamment une régulation effective de la circulation des poids lourds en transit telle qu’elle est demandée en vain depuis maintenant plusieurs années par les acteurs de certains territoires ».